Archives pour la catégorie CHEZ SOI

DIY Lampe Bonbon

Bonbon-04

Aujourd’hui, j’ai envie de vous montrer une de mes réalisations, qui a occupé quelques dimanches pluvieux de l’hiver dernier (ou, ça date un peu). Vous avez peut-être vu passer ces magnifiques lampes designées par Ana Kras, des lampes aux formes géométriques entourées de fils de laine. Je trouve l’idée superbe, j’aime particulièrement l’utilisation des fibres textiles dans les objets de décoration.
Depuis l’hiver dernier, j’ai eu envie de recommencer à créer des choses, sans prétention mais juste pour le plaisir de réaliser des choses, un peu comme en classe d’art plastique. Ressortir ses aquarelles, teindre des tissus, faire des compositions florales, tricoter…
Je me suis donc lancée dans une version homemade de ces luminaires, sûrement moins aboutie et moins bien finie que les créations d’Ana. N’étant pas une vraiment bricoleuse, le projet m’apparaissait quand même tout à fait réalisable. J’ai trouvé au final que c’était plutôt relaxant et méditatif comme travail et j’ai beaucoup aimé choisir les associations de couleurs. J’ai voulu du bleu pour faire écho à mes fauteuils et une pointe de moutarde / safran pour réveiller le tout.

Quelques photos du processus :

Bonbon-07 Bonbon-06 Bonbon-01 Bonbon-02 Bonbon-03

Version éclairée : Bonbon-05

Tips Quelques conseils pratiques :
- Les carcasses d’abat-jour ont été trouvées chez Rougié &Plé mais il y en a dans tous les magasins de loisirs créatifs. Bien veiller à prendre des diamètres de même taille pour pouvoir les assembler et créer une forme.
- La laine vient de chez Phildar qui offre un large choix de couleurs et de textures.
- Il faut tisser assez serré pour éviter les trous et cela prend un peu de temps, alors patience
- Les abat-jours sont assemblés entre eux par des petits noeuds plus ou moins bien cachés.

Bonbon-08

8

Du beau lin

Linen-05
Linen-08Linen-01
Linen-02
Linen-07
Linen-03
Linen-06
Linen-04

Ces derniers temps j’ai envie de belles matières brutes comme le lin. J’aime le côté naturel de la matière, sans trop de chichis, et avec des couleurs profondes.
Cela passe par un tablier en lin terre de sienne, d’une marque belge Libeco qui fabrique et distribue vêtements et tissus en lin. Le tablier est plutôt long et robuste, ce qui est parfait pour mon style de cuisine (souvent désordonné). Mais aussi, des chemins de table vintage, chinés aux puces par ma maman et que je mets partout dans mon appartement.
Ou encore cette série de coussins en lin lavé de chez La Redoute aux couleurs particulièrement réussies.
La fièvre du lin est en train de gagner la chambre, bientôt quelques photos.

5