Archives pour la catégorie FOOD STORIES

Histoires de cuisine, de partage, de réunions, d’ici et d’ailleurs, chez soi ou dans la nature
Stories about food, gatherings, and slow living, at home or in the nature

Salade Figues, Tomates et Speck

Figues-00

Aujourd’hui, je partage avec vous une salade à la simplicité déconcertante, photographiée il y a un mois de cela (oui je suis très en retard), quand l’automne commençait tout juste et nous profitions encore des produits d’été.
Cette salade tomates, figues et speck est tellement délicieuse que je ne voulais pas l’enterrer dans les brouillons de mon site pour ne la ressortir que l’an prochain. Certes la saison des tomates est bien finie mais peut être avez vous un peu de chance et en trouvez vous encore sur votre marché ? Sinon, cette salade est aussi parfaite avec de la roquette à la place des tomates ou encore de belles tranches de potiron roti pour une version plus automnale.

Le goût fumé du speck se marie à merveille avec la douceur de la figue et la fraicheur du basilic apporte de la vivacité à la salade.

En complément, quelques photos d’une balade dans le Médoc, sur les bords de la Garonne, juste avant les vendanges (ça date aussi !). C’est une région magnifique, toute proche de Bordeaux, qui reste très sauvage lorsque l’on se promène près de l’eau. Les vignes environnantes étaient chargées de raisins lourds et mûrs à point, les feuilles d’un vert tendre étaient prêtes à roussir dès les premiers changements de température. Je suis toujours émerveillée de voir à quel point l’arrière saison peut être belle et clémente dans notre région bordelaise. Désormais, toute la campagne a pris ses teintes jaunes, roux et rouge mais le soleil brille toujours et illumine la nature.

Figues-10

Figues-02

Figues-04Figues-05
Figues-11

Figues-03

Figues-14

Figues-07Figues-08

Figues-09

Figues-01

Figues-12

Figues-13

Figues-06

Salade Figues, Tomates et Speck

Pour 2 personnes, en entrée

1 belle tomate charnue ou 2 de taille moyenne
2 tranches de speck
2 figues
2 cs d’huile d’olive
1 cs de vinaigre balsamique
Quelques brins de basilic

1. Couper les tomates en tranches et les déposer dans deux assiettes. Ajouter le speck détaillé en tranches, les figues en quartiers.
2. Arroser de vinaigrette et disposer le basilic dessus. Saler et poivrer.

2

Galette rustique aux Mûres

Galette-00

Chose promise, chose due, je referme la parenthèse de l’été avec cette ultime recette aux mûres : une galette rustique. Je ne sais pas si vous avez déjà vu ces galettes sur d’autres sites, mais j’ai comme l’impression que c’est assez à la mode en ce moment.
Cousine plus sauvage de notre tarte des famille, toujours bien ordonnée et tirée à quatre épingles, la galette supporte le fruit bordélique et aime le jus qui coule. Plus elle sera cabossée, plus elle se fera charmeuse. Côté goût, une bonne pâte brisée, beurrée à souhait, qui caramélise dans le four, en fait un véhicule parfait pour les mûres fraichement ramassées. Mais aussi pour de belles figues pourpres ou des prunes dorées.
Seule difficulté notable, la pâte à étaler au rouleau pour créer un cercle imparfait qui viendra envelopper délicatement une partie de vos fruits, le reste c’est presque trop simple et ça fait son petit effet pour le repas dominical !

Galette-01Galette-02

Galette-03

Galette-05

Galette-07Galette-06

Galette-08

Galette-09

Galette rustique aux mûres

200g de farine
150g de beurre froid, en dés
1 cs de sucre
3 cs d’eau froide
1 pincée de sel

Pour garnir
200g de mûres fraiches
50g de sucre roux
Jus d’un citron

Pour dorer
1 cs de lait
1 cs de sucre

1. Mélanger la farine, le sel et le sucre dans un bol. Ajouter le beurre et mélanger jusqu’à obtenir une pâte granuleuse. Ajouter l’eau froide et mélanger pour obtenir une pâte qui se tient. Recouvrir de film plastique et laisser reposer au frais pendant 2h.
2. Préchauffer le four à 180°C. Etaler la pâte à l’aide d’un rouleau sur une plaque à four recouverte de papier sulfurisé et légèrement farinée.
3. Mélanger les mûres dans un bol avec le sucre et le jus de citron. Disposer sur la pâte et refermer les bords.
4. Badigeonner les bords de lait et saupoudrer de sucre. Enfourner pour 35/45 minutes.

3

Un goûter au jardin : Scones aux mûres

Scones-00

La fin de l’été et la rentrée c’est toujours le paradis des mûres. Je me souviens pendant mon enfance la rentrée était toujours associée aux après midi passés à cueillir des mûres. A Biscarrosse, il y en a beaucoup, même dans la ville, sur le bord des rues, qui débordent des jardins. A l’époque on en ramassait des bols entiers que l’on tentait de vendre devant la maison aux passants.

Ce sont des mûres sauvages, qui ont des tailles variées et plus ou moins d’acidité. Assez différentes en définitive des mûres noires et charnues que l’on trouve parfois chez le primeurs.
Elles sont bien sur délicieuses encore chaudes du soleil de l’après midi, mais je les aimes beaucoup également en tartes ou dans des gâteaux. J’ai d’ailleurs une autre recette à base de mûres prévue, que je vous livre vite avant que l’on passe à des nourritures automnales. La saison est presque terminée, il faut vite se dépêcher d’aller toutes les cueillir :)

Aujourd’hui, c’est cette recette de scones que je partage, qui ont un goût un peu plus terrien grâce à la farine complète et qui se marient très bien avec l’acidité des mûres.
C’est délicieux pour le goûter ou le petit déjeuner, juste réchauffés.

Scones-01Scones-02

Scones-03

Scones-04

Scones-05Scones-06

Scones-07

Scones-08

Scones-09

Scones-10

Scones au mûres et à la farine complète
Recette adaptée de Smitten Kitchen

Pour 10 scones

125g de farine blanche
120g de farine complète
Zeste d’un citron
3 cs de sucre roux
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
70 g de beurre froid, coupé en cubes
150 ml de lait
1 oeuf battu + 1 cs de sucre roux pour badigeonner les scones
1 bol de mûres, environ 150g

1. Préchauffer le four à 200°C. Mélanger la farine blanche, la farine complète, la levure, le sel, le sucre et le zeste de citron. Ajouter le beurre et travailler la pâte avec les mains jusqu’à obtenir une texture granuleuse.
2. Ajouter les mûres et le lait et incorporez les à la pâte. Pétrissez rapidement afin de former une boule. Transférez la sur un plan de travail fariné et formez un disque de 2 cm d’épaisseur.
3. Découpez 10 triangles et disposez les sur une plaque allant au four recouverte de papier sulfurisé. Badigeonnez les scones du mélange oeuf /sucre. Enfournez pour 15 / 20 minutes.

2

Lisbonne : Torte aux prunes

DSCF8133

Je vous retrouve pour la seconde partie de notre voyage au Portugal : Lisbonne. C’est une destination très à la mode en ce moment, ce que je comprends aisément tant la ville est charmeuse.

Nous logions dans le quartier de l’Alfama, quartier historique de la ville avec des petites rues pavées, les Beco, qui serpentent et grimpent le long de la colline en haut de laquelle est juché le Castello San Jorge. Notre minuscule studio, à l’entresol, donnait d’un côté sur une rue étroite; avec en face une mamie qui faisait de la couture sur le pas de sa porte, en écoutant de la musique populaire; de l’autre côté nos fenêtres ouvraient sur une vue dégagée et au loin, le Tage. Nous n’aurions pas pu trouver plus pittoresque ! Mais ce fut le meilleur camp de base que nous aurions pu espérer, idéalement situé pour recharger les batteries après avoir arpenté la ville.

Lisbonne est une de ses villes qui vous charment tout de suite, dès les premiers pas : les façades couvertes d’azulejos, le linge qui sèche aux fenêtres, les rues pavées qui remontent à pic, les bars et restaurants cachés sous des escaliers qui débordent dans la rue, les miradouros qui offrent une vue sur la ville au détour d’une rue sombre, les bougainvilliers qui envahissent les immeubles, le tram lancé à toute berzingue dans les vieilles rues étroites.

La lumière y est dorée, remplie de la chaleur d’été et vient caresser les immeubles aux façades colorées, décorées. Souvent on cherche l’ombre et l’échappatoire au dédale des rues. Les cafés au menu du jour griffonné sur une nappe en papier sont toujours des étapes bienvenues. On y mange du poisson grillé pour à peine le prix d’un verre à Paris. Le soir, on se laisse tenter par un toit terrasse pour contempler la lumière décliner sur la ville.

Et puis, on s’arrête aussi dans les échoppes désuètes, un peu sombres, aux comptoirs en bois, qui vendent des merveilles venues d’un autre temps. On flâne doucement dans les rues, au bord du Tage, et dans de paisibles jardins, partout dans la ville. La vue du fleuve est toujours là pour offrir une respiration, un horizon face aux immeubles qui se dressent à flanc de colline.

Dans cette ville merveilleuse, on dine de choses simples, un peu rustiques mais toujours délicieuses. Alors pour illustrer ce voyage, j’avais envie de partager cette recette mythique de « Torte » aux prunes qui est en fait, un gateau léger et moelleux qui accueille bien les fruits mûrs de la fin de l’été. Le mieux, c’est de choisir des petites prunes violettes, bien juteuses !

DSCF7579DSCF7583

DSCF7578
DSCF7547
DSCF7701

DSCF8112DSCF7555

DSCF7588

DSCF8116

DSCF7618

DSCF7590
DSCF7679
DSCF7653DSCF7690

DSCF7640

DSCF7644

DSCF7714DSCF7732
DSCF7544

DSCF7537DSCF8139

DSCF7511

DSCF8136

Torte aux Prunes
Recette par Marian Burros pour le NYT

Ingrédients

125g de farine
1 sachet de levure chimique
1 pincée de sel
150g de sucre + 1 cs pour saupoudrer
120g de beurre
2 oeufs
10ml de jus de citron
12 prunes violettes, dénoyautées et coupées en deux

1. Préchauffer le four à 180°. Mélanger la farine, le sel, la levure. Dans un grand bol, battre le beurre mou avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter les oeufs, un à un.
2. Puis, incorporer le mélange de farine. Verser dans un moule à manquer beurré
3. Placer les demi prunes, face coupée en bas. Arroser de jus de citron et saupoudrer de sucre.
4. Faire cuire le gâteau pendant 45-50 minutes.

1