Fabuleuses crèmes chocolat pistache au tofu soyeux

_MG_1907

Ces derniers temps, je n’ai pas pu poster aussi régulièrement que je l’aurais voulu. La météo a un peu contrarié mes plans, adieu shootings champêtres et diners dehors ! Le beau temps est désormais au rendez-vous, je n’ai donc plus d’excuse pour vous poster de nouvelles recettes. Les photos de celle-ci datent un peu, si bien que j’avais presque abandonné l’idée de les poster, mais la recette est tellement fabuleuse que ça aurait été dommage.
Ces crèmes au chocolat ont sauvé beaucoup de repas. Souvent, lorsque que je cuisine pour des amis ou la famille, je cale un peu au niveau des idées et de la motivation pour le dessert. J’ai rarement envie de monopoliser le four avec un gâteau (que j’aime réserver pour le goûter) et les salades de fruits, aussi bonnes soient elles, n’enthousiasment que peu de monde.
Ces crèmes au chocolat ont remporté bien des suffrages : des convives toujours ravis d’un dessert au chocolat (je ne sais pas vous, mais chez moi, même les ceux qui en mangent rarement sont toujours contents) et une cuisinière soulagée car leur préparation prend 2 minutes top chrono. Seule contrainte, il faut s’y prendre à l’avance, pour que la crème « prenne ». Sinon, c’est un petit jeu d’enfant, avec un mixeur et sans oeufs à monter en neige, j’ai même presque honte d’appeler ça « une recette ».

D’autant que après une rapide recherche, il semble que tout le monde soit au courant de cette recette désarmante de facilité, sauf moi. A ma décharge, même si j’utilise beaucoup de tofu ferme dans ma cuisine, je n’avais jamais essayé le tofu soyeux, qui s’avère très pratique pour réaliser crèmes et sauces (c’est hors sujet mais je vous recommande une mousseline / mayo de tofu soyeux – 100g de tofu, 1cs d’huile, 1 cs de jus de citron, 1 cs de moutarde- comme sauce pour agrémenter vos asperges ou légumes crus).
Ainsi, je vous partage cette recette, au cas où, vous non plus, vous n’ayez pas été initiés aux vertus du tofu soyeux !

_MG_1905
_MG_1916_MG_1895

_MG_1942
_MG_1921

_MG_1926

Fabuleuses crèmes chocolat pistache au tofu soyeux

Pour 6 petits pots

Ingrédients

400g de tofu soyeux, égoutté
200g de chocolat à dessert (au lait ou noir selon votre préférence)
Une poignée de pistaches hachées

Instructions

1. Faire fondre le chocolat au bain marie.
2. Dans le bol du mixeur, placer le tofu soyeux et ajouter le chocolat fondu. Mixez jusqu’à obtenir une consistance bien lisse.
3. Transférer la crème dans les pots, ajouter les pistaches hachées. Réserver au frais pendant 4h minimum avant de servir.

5

Un apéritif al fresco

_MG_1704

Le printemps a joué à cache cache avec nous et nous en avons que peu profité. Voilà le mois de juin, sa promesse de l’été, ses longues soirées où le temps s’étire et le soleil ne se couche jamais. C’est un mois qui est chargé de liberté, il me rappelle toujours les fins d’année scolaire pendant lesquelles on referme ses livres et on goute enfin aux vacances, avant tout le monde (bizarrement, j’ai fait abstraction de toutes ces années où j’étais encore sur les bancs jusqu’à la fin juin, ma mémoire n’a gardé que le meilleur). C’est aussi le moment des apéritifs prolongés, en ville, au bar du coin ou dans son jardin chez soi. Nous allons souvent en week-end au bord de la mer, chez mes parents. J’aime par dessus tout ces instants du week-end, sur la terrasse, avant de diner. En famille ou avec des amis, à 4 ou 12, tout le monde se prend à trainer, et on finit par diner à l’heure espagnole.
J’aime bien préparer des petites choses à grignoter, qui vont nous faire patienter sans nous faire dîner. J’évite ainsi de faire des préparations trop lourdes, exit le saucisson et les montagnes de canapés. Oui aux crackers légers, aux légumes crus et aux graines salées.
Je partage avec vous quelques idées pour vos apéros dehors, que je fais souvent. J’aime beaucoup préparer une crème dans laquelle on vient tremper légumes et crakers : un tzatziki revisité comme ici ou un houmous bien citronné. On achète aussi souvent de bonnes conserves de poisson (poulpe, anchois, thon) ou de légumes (artichauts marinés, tomates confites) de qualité (à acheter en épicerie fine donc) que j’utilise telles quelles ou que je mélange comme ici pour faire une salade fraiche au poulpe.
Et puis j’aime bien compléter par un peu de fromage local (chez nous un bon brebis des Pyrénées) agrémenté d’une confiture ou de légumes marinés. Quelques graines salées bio à faire soi même et c’est parti pour la soirée.
Pour l’été, chez nous, c’est vin blanc sec plutôt que rosé (chacun son école). En ce moment, on aime beaucoup ce pinot gris du Haut Adige (région du Nord de l’Italie, frontalière avec l’Autriche et la Suisse) aux arômes de citron et de pèche, parfait pour accompagner cet apéro léger.

_MG_1708

_MG_1711

_MG_1715_MG_1722

_MG_1723_MG_1726

_MG_1727

_MG_1728

_MG_1729

_MG_1735_MG_1737

_MG_1739

La vaisselle et les planches viennent de Planète Plage à Biscarrosse.

Tzatziki aux noisettes & herbes

125g de yaourt grec
1/2 concombre épépiné et coupé en petits dés
1 poignée de noisettes hachées
Feuilles de menthe et de coriandre
Jus d’1 citron

1. Mélanger le yaourt, les dés de concombre, le jus de citron, la menthe et la coriandre ciselée. Saler et poivrer.
2. Servir avec les noisettes hachées, un filet d’huile d’olive et quelques herbes pour décorer.

Salade de poulpe et radis

1 boite de poulpe à l’huile d’olive, égoutté
Une dizaine de radis roses, découpés en fines tranches
Feuilles de coriandre
Jus d’1 citron
Sel et poivre

1. Mélanger le poulpe, le jus de citron, les tranches de radis, quelques feuilles de coriandre. Saler et poivrer.

Toasts de brebis aux tomates séchées

De la bonne baguette
Du brebis des Pyrénées, découpé en fines tranches
Tomates confites

1. Sur chaque tranche de baguette, déposer une tranche de brebis et une demi tomate confite.

Mélange de graines salées

100 g de raisins secs
100 g de graines mélangées : tournesol et courge
50 g de cerneaux de noix
1/2 cc de fleur de sel

1. Mélanger tous les ingrédients et déguster.

2

Salade de Concombre Râpé – Origan, Olives, Amandes

DSCF6732
Aujourd’hui, j’avais envie de vous faire découvrir une recette qui m’a beaucoup plu dans un livre de cuisine acquis récemment.
Cette salade de concombre est extraite de « Near & Far » d’Heidi Swanson. Je ne sais pas si je l’ai déjà mentionné ici mais Heidi est l’auteur culinaire qui m’inspire le plus. Si vous ne la connaissez pas, je vous encourage à aller découvrir son blog 101 Cookbooks, son écriture est simple et chaleureuse, ses photographies magnifiques et minimalistes, et ses recettes, toujours très inspirées et inspirantes.
Sa cuisine est végétarienne – ce qui me convient parfaitement car au quotidien je ne mange pas de viande (c’est réservé aux dîners spéciaux et aux belles occasions) – mais jamais triste, toujours avec une épice ou une herbe qui vient réveiller le plat. Lorsque je consulte son blog, j’ai toujours envie de me mettre à cuisiner tout de suite.

Ses recettes me font avancer, elles sont multidimensionnelles, j’aime les couches de saveurs qu’elle met en oeuvre. Je trouve qu’elle pousse toujours les réflexions un peu plus loin que ce que j’aurais fait moi-même : ses recettes vont associer plusieurs graines et légumes auxquels j’aurais pu songer mais il y a toujours un condiment, une herbe, un mélange d’épices inattendu qui donnent au plat une complexité différente.
Son précédent livre « Supernatural Everyday » est surement le livre avec lequel j’ai le plus cuisiné. Certaines recettes ne sont pas immédiatement transposables : elle habite en Californie et nos légumes locaux ne sont pas les mêmes, toutefois, j’ai toujours trouvé des substitutions et cuisine beaucoup de ses recettes au quotidien.
Son nouveau livre m’a tout de suite conquise car une partie est consacrée à sa cuisine en Californie et l’autre à ses voyages et aux recettes que ceux-ci lui ont inspiré. On part en Italie, au Japon, en Inde, au Maroc et en France. C’est d’ailleurs assez amusant de voir certaines cuisines qui me sont familières (France, Italie, Maroc) à travers son regard.
Lorsque j’ai feuilleté le livre, tout de suite, j’ai aimé cette recette de concombre issue de la partie marocaine. Elle m’a rappelé les saveurs de là bas, sans être un plat traditionnel, et car elle est élaborée avec des ingrédients qui me séduisent quand je m’y rends : citron confit, amandes, olives. Et puis, aussi, et c’est anecdotique, la recette requiert de l’origan frais, qui est assez peu répandu chez nous (dans nos supermarchés j’entends), mais il se trouve que j’ai un pied d’origan sans mon jardin (ou terrain vague comme mon ami l’appelle), j’y ai vu un signe que cette recette était faite pour moi. Rassurez vous, vous pouvez remplacer l’origan par une autre herbe, mais si vous avez la chance d’en trouver, essayer avec, c’est parfait !

CucumberSalad-01

CucumberSalad-02

CucumberSalad-03

CucumberSalad-04

Salade de Concombre Râpé / Origan, Olives, Amandes

Recette d’Heidi Swanson dans Near & Far,

Ingrédients

1 gousse d’ail
20 feuilles d’origan fraiches
30 g d’amandes effilées et toastées
3 concombres de taille moyenne, râpés
1 1/2 cs de jus de citron
1 cc de miel
15 olives noires, dénoyautées et hachées
1 cs de citron confit, émincé
2 cs d’huile d’olive

Instructions

1. Dans un mortier, placer la gousse d’ail et une pincée de sel, écraser jusqu’à former une pâte. Ajouter l’origan, et travailler la pâte verte. Enfin, ajouter les amandes et écraser le mélange pour obtenir une texture sableuse.
2. Envelopper le concombre dans un linge propre et presser pour en extraire le jus. Transférer le concombre dans un bol et l’aérer avec les doigts. Ajouter le miel et le jus de citron, mélanger.
3. Ajouter les olives, le citron confit, incorporer.
4. Servir le concombre avec le pesto à l’origan et quelques gouttes d’huile d’olive.

2

Cake d’été aux fraises

Fraises-05

Pour commencer la semaine en beauté, j’avais envie de vous proposer un cake d’été super fruité, à essayer tout de suite même si le printemps peine à pointer son nez.

Je m’explique. Ce cake prend tout son sens grâce aux fraises, qui tiennent la première place de ce gâteau, la pâte venant juste leur servir de support pour les sublimer. Alors, les fraises en ce moment, oui elles sont bien là, mais pas encore aussi succulentes qu’au mois d’août, quand on les mange par pelletées, toutes seules sans une once de sucre ou de chantilly. Mais c’est maintenant qu’elles sont parfaites pour ce cake. En cuisant, elles vont concentrer leurs arômes, devenir plus sucrées, plus confites, se muer en fraises du mois d’août, en un clin d’oeil !

En plus, pour ne rien gâcher, ce cake est ultra simple à réaliser, il est même classé dans la rubrique « Recettes faciles » de ce site, pour vous inciter encore plus à l’essayer.

A vos barquettes :)

Fraises-03

Fraises-02Fraises-01

Fraises-06Fraises-08

Fraises-04

Fraises-10

Cake léger d’été aux fraises

Adapté de Smitten Kitchen

Ingrédients

85g de beurre, à température ambiante
190g de farine
1/2 paquet de levure chimique
1 pincée de sel
150g de sucre
120 ml de lait
1 oeuf
1 cc d’extrait de vanille
350g de fraises équeutées et coupées en deux

Instructions

1. Préchauffer le four à 180°C et beurrer un moule à manquer de 23 cm de diamètre.
2. Mélanger la farine, levure et sel dans un petit bol. Dans un grand bol, mélanger le beurre et le sucre jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Ajouter l’oeuf, le lait et la vanille.
3. Ajouter progressivement le mélange de farine/levure/sel, incorporer et verser dans le moule.
4. Disposer les fraises coupés en deux sur la pâte, face coupée vers le bas, sur une seule couche. Saupoudrer d’une cuillère à soupe de sucre.
5. Faire cuire le cake 10 minutes à 180°C puis 50 minutes à 160°C. Le couteau doit ressortir sec du cake.

2